Collège Montessori de Lyon

Se préparer pour la vie

Particularités de notre action

Le COLLÈGE MONTESSORI DE LYON rassemble un groupe d’adolescents du cycle 4, c’est-à-dire l'équivalent des classes de 5e, 4e et 3e dans une communauté de travail inter-âge. Les élèves peuvent être accueillis à partir de la 6e si ce niveau n'est pas disponible dans leur école d'origine. Les apprentissages se feront en commun, avec des niveaux de responsabilités différents.

Nos valeurs :

  • Principe de laïcité
  • Respect, bienveillance, Communication NonViolente
  • Encouragement de l’esprit d’initiative et de la créativité
  • Développement des compétences exigées dans les programmes officiels

Nos inspirations :

  • L’Enfant à la Terre – Maria MONTESSORI
  • Camillo GRAZZINI
  • Travaux de l’équipe réunie par David Kahn qui ont conduit à la création du Hershey Montessori School’s Adolescent Program, en Ohio, en 2000.
  • Les Mots sont des fenêtres - Marshall ROSENBERG
  • Cessez d'être gentil soyez vrai - Thomas D'ANSEMBOURG

Les contenus abordés :

Ils sont regroupés dans les grands domaines suivants :

  • Expression (français, langues, arts, éducation physique et sportive)
  • Sciences (arithmétique, géométrie, sciences de la vie et de la terre, sciences physiques, chimie, sciences expérimentales, technologie)
  • Social (Communication NonViolente, micro-économie, vie domestique)

Le quotidien des adolescents associe des temps :

  • d'observations
  • d'expérimentations
  • de leçons
  • de séminaires
  • d'étude des civilisations
  • d'expression de soi
  • de services à la communauté
  • de débats
  • de sorties culturelles et pédagogiques

Ce dispositif permet de répondre au besoin d’une « vue d’ensemble de la connaissance », selon l’expression de Camillo Grazzini.

Les projets :

Les projets que les adolescents construisent ont des implications dans les 3 grands domaines (expression, sciences, social). Ils sont élaborés en concertation par les adolescents eux-mêmes. Les éducateurs mènent avec les adolescents un échange dont l’objectif est de les aider à développer leurs aptitudes à concevoir leurs projets dans leur ensemble.

Ces projets ont une application dans la micro-économie, en arts et expression de soi, en langages et écritures, en sciences humaines, en sciences, sciences appliquées et techniques, et engagent des actions liées aux responsabilités de la vie domestique et aux compétences sociales. Des temps de leçons sont proposés en lien avec les compétences travaillées, donnant lieu à une manipulation autonome des notions présentées, manipulation qui permet l’appropriation sur un matériel qui privilégie l’autocorrection.

Ce travail est donc mené selon l’intérêt qu’a l’adolescent pour une recherche en particulier, et les limites du champ d’études sont élargies à l’ensemble de la connaissance, impliquant la possibilité de recourir à l’intervention d’un spécialiste dans tel ou tel domaine selon la nécessité rencontrée.

Les programmes officiels :

Nous positionnons l’action des adolescents et les compétences qu’ils élaborent en regard avec les Instructions Officielles de l’Education Nationale pour le collège, selon le propos de Maria Montessori : « Un tableau écrit en grands caractères , bien en vue, indiquant clairement le degré de culture exigé par les lois de l’enseignement secondaire constitue un excellent stimulant et apporte des directives [...] ». Nous établissons ainsi un livret de compétences qui permet de poser un regard sur l’ensemble des apprentissages travaillés et de chercher en concertation les moyens d’accompagner l’adolescent à compléter sa formation. 

Cela permet aux adolescents d’être créateurs de leur formation et d’informer les parents de leur progression.

L’attrait de la connaissance :

Notre ambition au quotidien est d’accompagner chaque adolescent sur le chemin de son éveil à lui-même et au monde, à une pratique et à une connaissance de l’humanité dans son actualité et son histoire, sur le chemin de son propre ancrage dans ce panorama présent, passé et à venir. Le COLLÈGE MONTESSORI DE LYON a pour projet d’entrer en dialogue avec l’intérêt naturel de l’adolescent pour les grandes questions de l’humanité, liées à son organisation, ses points de cohérence, ses beautés, en recherche d’une continuation de ces œuvres de l’essence humaine.

Le développement social au quotidien : 

La vie quotidienne du groupe, comme objet d’un réel point de développement du potentiel social de chacun, se situe au cœur des acquisitions qui vont permettre à l’adolescent de faire l’expérience concrète de ces réalisations, d’éprouver par la pratique l’essor de ses propres compétences de vie en société.

La Communication NonViolente :

Une formatrice en Communication NonViolente dans le parcours de certification (approche Marshall Rosenberg) interviendra en début d’année pour amorcer la cohérence du groupe et assurera un suivi régulier.

La vie démocratique :

 L’ensemble de notre activité donne lieu à un conseil de la communauté où sont débattus tous points susceptibles d’améliorer la vie du groupe. Ceci constitue un objectif important de notre accompagnement.

Nous portons un regard confiant et optimiste sur le développement individuel des adolescents, qui participent à une activité en recherche d’une réponse stimulante aux besoins de leur âge, en vue de l’épanouissement, par une pratique créative et élaborée selon un but d’ancrage social. Dans le sillage de la tradition humaniste de l’apprentissage de soi, du « connais-toi toi-même » socratique, nous voulons accompagner l’appropriation et le renforcement des compétences de chacun à vivre la liberté, à faire l’expérience de sa propre volonté et de ses compétences démocratiques. Notre action éducative veut se définir ainsi en harmonie avec la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme : 

« L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. »

(art. 26.2)